Sélectionner une page

Blogue

Horizon

par André Jacob

Travailleur social et sociologue, professeur retraité de l'École de travail social de l'Université du Québec à Montréal. Tout au long de ma carrière universitaire, j'ai mené une carrière artistique, tout particulièrement en arts visuels.

15 décembre 2021

Photo: André Jacob

Le 12 décembre 2021, au salon du livre de la Société littéraire de Laval, on m’a décerné la 2e mention du prix littéraire « Patrick Coppens » pour ce poème publié dans la revue Entrevous no 15, p. 58-59 / https://societelitteraire.ca/entrevous-15-fevrier-2021/

Un matin vierge et puissant,

Adoubé par le soleil.

Fernand Ouellette, « Doute », dans Avancées vers l’invisible

Éditions de l’Hexagone, (2015), p. 14

Horizon

L’hiver m’envoûte.

son soleil chercher à me brûler les yeux, 

l’ophtalmie des neiges à inciser mon regard.

J’échappe à la cécité désespérante.

Malgré la froideur,

je rêve d’espace,

d’une présence invisible.

Je me dérobe à la meute des reclus

pour me chercher dans le lointain,

m’observer en migration

comme monarque, merle ou caribou.

À travers la fente mince

des lunettes des peuples de l’Arctique,

je scrute à l’horizon

le spectacle hiémal

du studio de l’univers.

Au risque de me perdre,

Je me demande

où sont les amours

de mon réel à découvert.

Peut-être

au cœur de mon oasis

                  en altitude.

Vous pourriez aussi aimer…

Abonnez-vous pour ne rien manquer !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *